• Marco Willemart

L'importance du petit déjeuner. Mythe ou réalité ?

Le petit déjeuner n’est pas le repas le plus important de la journée. Non. C’est le repas le plus important « à ne pas foirer » de la journée. Je vais vous expliquer pourquoi.

Le mois dernier je vous ai montré que vous ne pouviez pas échapper à une mauvaise alimentation. Santé, sport, qualité de vie, perte de poids, système immunitaire... vous êtes ce que vous mangez.

Vous êtes convaincu de l’importance d’améliorer votre nutrition. Pourtant, la mise en pratique est souvent plus compliquée qu’il n’y paraît. Boulot, enfants, loisirs... bref votre vie quotidienne est certainement déjà très chargée et vous « faites ce que vous pouvez ».

C’est pourquoi, je vais vous donner ici des trucs et astuces pour vous aider à améliorer votre alimentation malgré les contraintes de votre vie quotidienne.

Alors, vous êtes prêt ? C’est parti !


Un bon petit déjeuner et que ça saute !

L’importance du petit déjeuner

Alors, pourquoi le petit déjeuner est-il le repas le plus important « à ne pas foirer » de votre journée ?

Au réveil vous êtes à jeun. Dès lors vous brûlez principalement des graisses comme énergie et votre glycémie (sucre sanguin) est stable.

A partir de là, vous avez deux choix.

Soit vous consommez un petit déjeuner sucré (céréales, pain...). Dans ce cas vous entrez dans un cycle de dépendance au sucre (voir cet article pour plus de détails). Ceci a notamment pour effet de faire monter votre glycémie en flèche, de brûler principalement des sucres, d’en stocker une quantité importante sous forme de graisses, et de favoriser l’inflammation.

Soit vous consommez un petit déjeuner faiblement sucré, modéré en protéines, et riche en bonnes graisses. Dans ce cas vous continuez à brûler des graisses (au lieu d’en stocker), vous obtenez une meilleure satiété jusqu’au prochain repas (moins de fringales), et contribuez de manière significative à votre santé.

L’objectif est donc d’éviter ce cycle de dépendance au sucre le plus longtemps possible à partir de votre réveil. D’où l’importance de ne pas « foirer » votre petit déjeuner !



Quels aliments éviter ?

  • Les céréales, le pain... bref tout les produits céréaliers. Non seulement ceux-ci se transforment en sucres dès leur absorption, mais ils contiennent également des lectines (dont le fameux gluten) qui peuvent compliquer votre digestion (entre autres problèmes, voir cet article pour plus de détails).

  • Les yaourts aux fruits. Ceux-ci ne contiennent pas autant de fruits que sur la photo de l’emballage ! Et surtout, ils sont très sucrés. Réalisez-les vous-même avec un yaourt nature et les fruits de votre choix.

  • Les jus pressés. S’ils sont riches en vitamines, ce sont aussi des bombes sucrées. Pourquoi ? Car, une fois pressé, le jus ne contient plus les fibres du fruit. Or ce sont ces fibres qui ralentissent l’absorption des sucres et leur passage dans votre sang.


  • Le sucre... mais ça va de soi. Si vous devez sucrer votre yaourt, café, ou thé, utilisez plutôt un peu de miel. Celui-ci est très digeste et s’il n’a pas été chauffé lors de sa fabrication (c’est indiqué sur l’emballage), il apporte une foule de bons nutriments.



Que manger alors ?


Les oeufs sont excellents pour votre santé !

Si vous aimez les œufs, faites-vous plaisir ! Les oeufs sont réellement un aliment à consommer sans modération. J’en discute dans cet article.


Sur le plat, en omelette, brouillés... c’est selon votre goût. Pensez aux épices et herbes (estragon, basilique, romarin, thym...) qui vous donneront un boost d’antioxydants.

Vous pouvez également utiliser les oeufs comme « base » de votre plat. Par exemple réalisez une omelette, mettez-y des légumes (poivron, tomate, champignon, épinard...) et repliez-là en deux.

Vous avez des reste de la veille ? Garnissez-en votre omelette ! Vous aurez un goût unique chaque jour.

Vous pouvez aussi être plus classique et simplement consommer vos oeufs avec du bacon. Un incontournable !

Faites vous-même votre yaourt aux fruits, c'est plus sain !


Si vous êtes plus yaourt, ajoutez-y une poignée de framboises, mûres, fraises... Les congelés fonctionnent très bien. Sortez juste la portion désirée la veille.

Un de mes petits dèj favoris est le « pudding à l’avocat ». Mettez dans un blender un yaourt grec, 1/2 avocat, un peu de jus de citron et de miel. Mixez le tout. Délicieux !!!

Enfin si vous êtes nostalgique des flocons d’avoir ou des céréales, vous pouvez toujours y substituer des flocons de quinoa. A chauffer dans du lait entier (ou de coco), avec une poignée de noix, quelques framboises et une pincée de cannelle. Vous m’en direz des nouvelles !

les pancakes ne sont pas interdits !

Sans oublier les pancakes préférés de ma fille. Sains et délicieux ! (recette ici)

Le thé, café... est tout bon. Et si vous avez besoin de le sucré, utiliser un peu de miel ! Pour les amateurs du café j’en parle ici.

Vous voyez ? Les options saines sont infinies ! Et pas très compliquer à réaliser.



Privilégier le sommeil cela changera votre vie !

Et si je manque de temps le matin ?

Une option est de vous lever plus tôt. Le sommeil étant important, couchez-vous également un peu plus tôt. De toute façon les heures de sommeil en début de nuit sont plus importantes.

Vous donnez davantage de temps le matin est très agréable. Vous avez ainsi moins de stress en étant moins à la bourre. Pas convaincu ? Essayez, vous verrez !

Si vraiment vous êtes à court de temps, préparez un maximum la veille au soir. Je reconnais qu’il faut se motiver un peu, fin de soirée ce n’est pas tellement ce dont on a le plus envie. Cependant au matin, quel plaisir d’avoir un bon petit déjeuner prêt en un rien de temps !

Parfois, vous n’avez ni le temps de cuisiner, ni le temps de manger. Et pourtant vous avez faim ! Là encore il existe des options. Quid de quelques oeufs cuits durs avec éventuellement du lard grillé la veille ? Et en dessert un morceau de chocolat noir (minimum 85%).

Enfin il reste mes fameux « gâteaux sports maisons », faciles à réaliser et à emporter partout avec soi ! Pour la recette c’est par ici !


Sauter le pti déj, c’est grave ?

Comme nous l’avons vu, ce qui vous fait sortir de votre métabolisme idéal est la consommation de sucré. Du coup, si vous prenez votre premier repas de la journée plus tard, ce n’est donc pas forcément un problème.

La seule condition est que vous ne devez pas « avoir faim ». Si c’est le cas vous créez un stress supplémentaire pour votre corps, ce qui est également indésirable. Tout comme la consommation de sucre, cela diminue votre métabolisme des graisses. De plus, lors de votre prochain repas, votre corps aura tendance à « stocker » plus, en prévision d’une nouvelle période au cours de laquelle vous « aurez faim ». La nature est bien faite !


Et ensuite ?

Pour avoir des résultats durables il faut mettre en place des nouvelles habitudes. Le petit déjeuner est un excellent point de départ pour cela. Une fois que vous êtes à l’aise avec ce premier repas de la journée ô combien important, il sera temps de vous attaquer à la suite. Mais ça... ce sera pour plus tard. Suite au prochain numéro !


Texture métal noir
Logo LUX MUNDI 1.png

0494 30 60 30

NAMUR - WATERLOO - BRUXELLES

www.cyranomagazine.be

direction@cyranomagazine.be

BE 0675 934 996